Archive | Culture G RSS feed for this section

Be Rare, Be Deviant: Deviant Art

27 Mai

Alors alors. Premier petit article sur le blog. Émotion. Mais passons au vif du sujet: Deviant Art.

1. Qu’est ce que c’est ?

Deviant Art est un site communautaire où les artistes se rassemble pour afficher leur création. On y rencontre de tout comme de n’importe quoi. Du nu comme des textes. Du Pixel Art comme du Flash. En bref, il y a tout ce que vous voulez.

2. Pourquoi c’est bien ?

Parce que c’est une source d’inspiration affolante et une ressources d’images encore plus impressionnante. C’est aussi un moyen de perfectionner son anglais en étudiant les tutoriaux réaliser par de « vrais professionnel »*.

Un autre bon avantage est le fait de pouvoir s’inscrire gratuitement et d’avoir un portfolio en ligne que les utilisateurs peuvent commenter et même collectionner.

Il est aussi possible de protéger ses œuvres par une watermark ainsi que des Creative Commons.

3. Pourquoi c’est moins bien ?

Parce que  tout n’est pas libre de droit. Si vous pouvez collectionner les œuvres, vous ne pouvez pas vous les approprier pour autant. Attention donc à bien regarder les pages et vous renseigner sur la volonté de l’auteur.

4. Pourquoi j’en parle ?

Parce qu’un article a été mis sur les Brushs de ‘Toshop et que ce site est une vraie mine d’or en ce qui les concerne. Mais pas que. Il y a aussi des Brushs pour ‘Strator, des ressources vectorielles. Des textures.  Des scripts. Encore. Encore. Et encore.

5. Et les liens alors ?

Bah oui, je ne peux pas vous quitter sans vous laisser un petit de matière. Comme un lien vers le site. Par exemple.

La Home du site.

De quoi trouver tout ce dont vous avez besoin.

Les Brushs ‘Toshop

Les Brushs Strator

Les Scripts ‘Toshop

Les Tutoriaux pour tout et surtout pour rien

La page de Teuteuf

Ma page

6. Les liens de gens bien

Je ne les connais pas, ce n’est pas de la pub. Mais c’est intéressant.

Polaroïd Generator pour les feignants du tutoriel (Désolé les gars)

Pyromaniac : un artiste espagnol avec un style graphique assez fou. Et il donne ses Line Art pour les gens qui aime le dessin traditionnel.

Jhon Su :  Un américain accroc au dessin sous Flash qui sert des animations et des strips avec un peu d’humour et beaucoup de dérision.

Trendmakers : Parce que le nu n’est pas forcément érotique mais toujours beau. Un artiste qui a compris comment montrer joliment une femme.

Je vous laisse donc explorer la multitude de ressources proposées par les Deviant Artists.

Hope You’ll Enjoy.

Aujourd’hui la Lomographie

4 Mai

Il est donc quelqu’une heure trente quatre A.M, et Maestro Gouix me demande de tester le blog de notre atelier furieux d’imaginaire publicitaire. Aussi vous comprendrez qu’ensemble nous allons imaginer. C’est pour cela que je vais vous initier à la Lomographie.

Pour les néophytes et autres non initiés, première question : “qu’est-ce que la lomographie ?”

Description classique s’en suit (source wiki/wiki donc un petit copier/coller) :

« Lomographie est une marque déposée de la société Lomographische AG., Autriche. Celle-ci vend des produits et services dans le domaine de la photographie. Elle a ainsi initié de toutes pièces un mouvement photographique lo-fi qui porte le nom de « lomographie » — mot créé d’après le Lomo LC-A, appareil photographique qu’elle ne fabrique pas mais dont elle a acquis une exclusivité de vente. »

Cette société a aussi mis en place un site web nommé Lomographic Society International, qui sert à vendre les appareils et accessoires qu’elle distribue, et aussi à permettre aux utilisateurs de montrer leurs photos. Ce site regroupe quelque 500 000 adeptes, les « lomographes ». Au niveau national, ces derniers s’organisent en ce qu’ils appellent « ambassades ».

Les “Lomos” comme nous les nommerons sont les utilisateurs de lomographes. Ces utilisateurs n’ont qu’une règle à respecter : “savoir utiliser son lomographe”, et pour ce faire suivre les dix règles édictées par Lomographische AG.

  1. Emporte ton Lomo où que tu ailles (Take your Lomo everywhere you go)
  2. Utilise-le à n’importe quel moment — jour et nuit (Use it any time — day & night)
  3. La lomographie n’est pas une intrusion dans ta vie, mais en fait partie (Lomography is not an interference in your life, but a part of it)
  4. Essaie la prise de vue sans viser (Try the shot from the hip)
  5. Approche-toi au plus près des objets que tu veux lomographier (Approach the objects of your lomographic desire as close as possible)
  6. Ne pense pas (Don’t think)
  7. Sois rapide (Be fast)
  8. Tu n’as pas à savoir à l’avance ce que tu prends en photo (You don’t have to know beforehand what you captured on film)
  9. Après coup non plus (Afterwards either)
  10. Moque-toi des règles ! (Don’t worry about any rules)

et voilà un brief aperçu de l’esprit “Lomo” qui je suis sûr vous habite déjà !

Pour plus d’infos vous pouvez toujours aller sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lomographie#Les_dix_r.C3.A8gles_d.E2.80.99or

ou encore :

http://www.lomography.com/photos

Merci à vous, à nous, pour nous et pour vous